La Journée internationale des migrants est officiellement célébrée à travers le monde le 18 décembre de chaque année depuis l’an 2000. C’est une opportunité pour :

  • saluer les contributions faites par des millions de migrants au développement et au bien-être de tant de pays dans le monde;
  • demander la fin de toutes les formes d’abus et de violence à l’encontre des migrants et de leurs familles et promouvoir le respect de leurs droits fondamentaux;
  • en appeler aux gouvernements du monde entier pour qu’ils ratifient la Convention des Nations Unies sur les travailleurs migrants;
  • tenir les gouvernements responsables en ce qui concerne les droits des migrants.

La JIM vise à mettre à l’ordre du jour les questions qui sont d’un intérêt primordial pour les migrants et leurs communautés (celles dans lesquelles ils vivent et celles qu’ils laissent derrière eux), mettre en évidence les défis qu’ils rencontrent et célébrer leurs réalisations.

Catalogue documentaire – MIGRANTS 2014

 

 

 

 

 

 

Pourquoi le 18 décembre ?

En 1997, des groupes de migrants en Asie ont commencé à célébrer et à promouvoir le 18 décembre comme journée internationale de solidarité avec les migrants. Ils ont choisi cette date en raison de sa valeur symbolique : c’est le 18 décembre 1990 que l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille, et ce après presque une décennie de négociations gouvernementales et d’un implacable plaidoyer de la part des communautés de migrants à travers le monde. La première manifestation de la JIM a eu lieu dans le Bâtiment de l’ONU à Manille, aux Philippines, avec la participation des autorités locales, de diplomates étrangers et de représentants d’organisations internationales et d’ONG.
En 1999, s’appuyant sur cette initiative, des groupes du monde entier ont commencé à faire campagne pour que les Nations Unies reconnaissent officiellement le 18 décembre comme Journée internationale des migrants. Ces efforts de pression ont été couronnés de succès et, le 4 décembre 2000, l’Assemblée Générale des Nations Unies a déclaré le 18 décembre comme Journée internationale des migrants.
Depuis lors, la participation aux activités de la JIM a augmenté et un plus grand nombre de pays y prennent part chaque année. Au fil des années, les événements ont compris un rassemblement bigarré au Bangladesh, un festival international de cuisine en Israël, un grand forum multiculturel au Maroc, des expositions d’art et des festivals de cinéma en France, des concours d’écoliers et des émissions de télévision au Sri Lanka, du théâtre et de la musique de rues à Singapour, ainsi que des conférences de presse, des tables rondes, des réunions et des manifestations. En 2006, Radio 1812 est lancé: une action radiophonique dédiée à célébrer la Journée internationale des migrants en produisant et émettant des programmes provenant de radios des quatre coins du monde.